Créer une arborescence SEO : guide complet pour augmenter votre trafic

par | Sep 20, 2022 | 0 commentaires

Suivez nous sur les réseaux pour plus d’articles et de conseils

L’arborescence, structure ou architecture des pages est l’élément technique le plus important à optimiser. Et il convient pour ça de créer une arborescence SEO qui tient compte de toutes vos cibles :

  • Les utilisateurs pour qu’ils convertissent
  • Les robots d’analyse des moteurs de recherches

Une bonne architecture est une combinaison de plusieurs facteurs : La compréhension de votre cible, la qualité de la recherche de mots-clés, vos objectifs SEO.

Dans cet article, nous allons découvrir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. On va également vous parler de notre propre expérience et de nos propres tactiques pour positionner nos clients.

C’est en réalisant un audit technique qu’il est possible de comprendre et optimiser cette arborescence SEO.

L’intérêt d’une bonne arborescence SEO

Pour atteindre vos objectifs SEO, l’arborescence c’est la base technique de votre site internet. Les intérêts d’une bonne arborescence sont multiples, mais le principal, c’est l’indexation rapide de vos pages

Google ne vous connaît pas encore et vous devez publier du contenu, mais pour faire en sorte qu’il soit visible, il faut que Google l’ai ajouté à sa bibliothèque de sites web. 

Mais ce n’est pas le seul intérêt d’une bonne arborescence, il y en du côté des utilisateurs, comme du côté des moteurs de recherche.

Pour les utilisateurs 

L’arborescence, côté utilisateurs, c’est ce qu’on appelle le parcours utilisateurs. C’est la suite logique de page que vous voulez lui montrer afin de passer d’un visiteur lambda à un potentiel client. 

Afin de maximiser les prises de contact, les achats, ainsi que les conversions, il est primordial de rendre ce parcours le plus fluide et simple possible. 

C’est le vieux refrain des amateurs d’UX : “Un bon site, c’est un site qu’un enfant de 3 ans comprend”

Pour les moteurs de recherches et algorithmes

Les moteurs de recherches suivent les liens que vous faites entre vos pages. Ils suivent ceux dans le menu de navigation, dans le pied de page (footer) mais aussi dans le corps de texte. Tous ces liens forment une espèce de toile d’araignée et permet aux robots de Google de comprendre quels sujets sont liés et lesquels ne le sont pas. On appelle d’ailleurs ces robots, les spiders.

C’est en quelque sorte une manière de créer une hiérarchie dans les pages de votre site pour aiguiller Google et ses robots.

Visualisation des liens internes avec SEO quantum

Évidemment, plus les sujets liés sont proches en termes de sens et de thématique, plus les robots de Google vous récompensent. C’est ce qu’on appelle le PageRank. C’est la récompense qu’offrent les robots de Google qui sont satisfaits de votre travail SEO.

Plaire au moteur de recherche est évidemment fondamental pour une stratégie de référencement naturel. Et cette étape de l’arborescence et des liens est sans doute la plus importante de toutes.

Découvrons le travail préliminaire à effectuer avant de créer votre arborescence SEO.

Une analyse croisée des besoins et des mots-clés

Comme toute création, il faut une phase d’étude et d’inspiration. Ici, on ne parle pas seulement d’aller regarder ce que fait la concurrence, c’est aussi et surtout une affaire de compréhension de votre cible. 

Associée à la cartographie de ces besoins dans un tunnel de l’information, cette compréhension devient votre arme la plus puissante.

Comprendre les besoins latents de votre cible

Votre public cible se présente avec un besoin. Sur Google, ce besoin se matérialise par la requête qu’ils vont taper dans la barre de recherche.

Le besoin primaire est assez facile à cerner :

  • Je tape “acheter iphone” : j’ai besoin de trouver un site qui me vend un iphone
  • Je tape “que faire au Havre ?” : J’ai besoin d’un site qui me dise ce qu’il est possible de faire 

Mais qu’en est-il du besoin latent de votre cible. 

  • Savez-vous si la personne cherche un Iphone pour lui, pour quelqu’un d’autre ? 
  • Si il en cherche un bon marché ou non ? 
  • Et savez vous pourquoi il a besoin d’un Iphone ? Pense-t-il qu’il fait de meilleures photos ? 
  • La personne qui cherche quoi faire est-elle seule avec des amis?
  • Cherche-t-elle l’amour ? 

C’est uniquement en allant sonder la profondeur des besoins de chaque cible de votre site que vous saurez organiser vos pages au mieux. 

C’est pourquoi la plupart des consultants SEO (c’est faux nous sommes quasiment les seuls), proposent d’adopter le tunnel de l’information.

Rechercher des mots-clés pertinents

Une étape fastidieuse du travail SEO consiste à récupérer et catégoriser les mots-clés que vous allez trouver concernant votre thématique. 

Pour se faire, on vous propose trois options : 

  • Les extensions chromes comme keyword everywhere et keyword surfer
  • Les logiciels en ligne gratuits comme ubersuggest
  • Les outils payants comme SEMRush et ahrefs. 

Pour ce qui est de la méthodologie de la recherche de mots-clés en SEO, je vous laisse aller visiter l’article dédié.

Construire un tunnel de l’information pour votre arborescence

En référencement naturel, nous sommes conscient qu’une grande partie du web est constitué de pages informatives. Des articles de blog, des guides, des tutos, tout pour répondre aux moindres attentes des visiteurs. 

C’est également la plus grande opportunité pour trouver de nouveaux visiteurs et clients. Ceux-ci dévorent énormément de contenu sans se soucier du site sur lequel ils les consomment. Ce qui vous laisse l’opportunité de vous faire une place dans ce paysage concurrentiel. 

L’idée du tunnel de l’information est justement d’acquérir de nouveaux visiteurs tout en les accompagnant jusqu’à la conversion.

Mais comment mettre en place un tunnel de l’information sur votre site Web ? 

Infographie tunnel de l’information – KIMOTA

Notre objectif est de traiter toutes les questions et sujets liés à notre thématique principale. Ça peut prendre du temps effectivement. Mais la bonne nouvelle c’est que vous n’êtes pas obligé de tout rédiger au mois #1.

Ci-dessous, un exemple d’un tunnel de l’information pour un de nos clients qui travaille sur la thématique des chaises ergonomiques pour le télétravail.

Tunnel de l’information d’un client KIMOTA

On constate que les mots-clés ont quasiment remonter jusqu’en première page en même temps. Ce qui est un signe de qualité des contenus mais également d’un bon maillage interne. Le trafic a bien suivi le tunnel et certains d’entre eux ont même été convertis.

Comprendre l’intention de recherche pour rédiger les bons contenus.

L’intention de recherche se classe en quatres grandes catégories en fonction du type de requêtes : 

  • “Acheter iphone” : Transactionnel – intention d’achat
  • “meilleur smartphone 2023” : Commercial – intention de comparaison 
  • “Comment accélérer mon iphone?” : Informationnel – intention de prise d’information
  • “Iphone Fnac” : Navigationnel – intention de trouver un site précis

Les contenus SEO que vous allez rédiger pour répondre à ces intentions sont tous différents. Quand le visiteur avec une intention transactionnelle va vouloir trouver une page produit, l’intention informationnelle nécessite un article de blog, guide ou tuto. 

C’est donc la dernière étape de votre préparation, trouver les intentions de recherche pour mieux comprendre votre cible. On vous explique tout dans cet article à la fois complet et sans prise de tête 😁.

Vous savez maintenant tout ce que vous avez à savoir sur votre cible et le type de contenu qu’elle attend. Il ne vous reste plus qu’à mettre les mains dans le cambouis. 

Par où commencer votre arborescence SEO ?

Pour commencer rapidement et simplement votre arborescence SEO, on partage avec vous quelques pratiques qu’on conseille et qu’on applique dans notre travail quotidien. 

La plupart se font sans outil donc vous pouvez couper internet et les notifications de votre téléphone pour pouvoir vous concentrer 💪. Prêts ? 

Construire vos premières parties d’arborescence rapidement

On peut commencer par construire une première partie de votre site. Pour ça, il y a une méthode que j’aime faire faire à aux clients qu’on accompagne, c’est l’exercice des 100 mots. 

Choisissez un exemple de notion liée à votre domaine d’expertise et écrivez 100 mots dessus, sans regarder les mots-clés, sans trop réfléchir, tapez juste 100 mots.

Par exemple, sur le sujet des “arborescences SEO”, voici les 100 mots que j’ai écris :

“Une arborescence en SEO est une base technique sur laquelle reposent toutes les pages du site. Elle permet de faciliter le passage des robots mais aussi le parcours des utilisateurs. On la met en place en trois phases : connaissance de la cible, intention de recherche des requêtes et rédaction et maillage des contenus. Il existe plusieurs types d’arborescence pour accélérer les résultats SEO comme les silos ou les cocons sémantiques par exemple. 

L’objectif principal est d’améliorer les positions de votre site internet mais également de maximiser le taux de conversion pour augmenter les revenus digitaux de votre entreprise.”

Et pouf, j’ai rédigé 100 mots qui me donnent toutes les informations dont j’ai besoin pour créer les pages satellites de mon article principal. Ici, ça se présente comme suit :

Arborescence construite avec la technique des 100 mots

Maintenant que les pages des différentes parties de votre site sont définies, il ne vous reste plus qu’à penser à les lier et créer la fameuse toile d’araignée dont nous parlions au début de l’article.

Penser le maillage interne en amont

Le maillage interne en SEO, c’est une notion à imaginer comme le court d’un ruisseau. Le maillage est fait pour canaliser le PageRank et l’envoyer vers les pages les plus importantes pour vous. Mais il ne faut pas le faire n’importe comment.

Les trois règles d’un bon lien interne sont :

  • Une ancre de lien qui correspond à la page cible du lien.
  • Une contenu de départ et un contenu d’arrivée proche thématiquement
  • Ne pas faire plus de liens sortants que de liens entrants.

En connaissant toutes vos pages et en préparant le maillage en amont, vous allez pouvoir accélérer sur la publication des articles et les résultats SEO.

Les techniques de maillage et de création d’arborescences sont nombreuses. 

Ne pas confondre arborescence et Silo SEO

On parle de “silo SEO” lorsqu’on rend certaines parties d’une boîte hermétique. Pour ne pas disperser le PageRank entre des pages qui ne sont pas suffisamment proches, on préfère le couper. 

Représentation de silo SEO

Le résultat, c’est que vous allez avoir un concentré de PageRank avec une thématique précise et une expertise profonde sur vos sujets. Les robots de Google ne se dispersent pas, votre site monte.

Si vous voulez mettre en place des silos SEO facilement sur votre site web, je vous conseille la lecture de l’article de blog dédié pour plus d’infos.

3 règles UX pour une arborescence “User friendly” (pensée pour l’utilisateur)

  1. La règle des 3 clics

Vos pages importantes ne doivent pas être à un niveau de profondeur trop éloigné de la page d’accueil. C’est une manière de perdre le moins d’utilisateurs possible. Hé oui, chaque changement de page est un risque supplémentaire que vous courrez.

  1. L’angle mort

Plus une information est importante, plus vous la mettez en évidence si elle est dans la partie haute gauche de l’écran. Cette notion est également connu sous le nom de “F-shape pattern”

Principe du f-pattern avec des heatmaps.
  1. Interrompre le visiteur le moins possible

Si vous interrompez votre visite trop souvent (pop-ups, gros CTA, bannières promotionnelles…) il est possible qu’il ne se rendent pas sur des pages plus profondes. Les internautes s’agacent vite des pratiques trop pushy. 

Restez sobre et soignez votre copywriting.

Se faire accompagner pour créer une arborescence SEO cohérente

En profitant de l’expérience et de l’expertise de professionnels du SEO mais aussi d’experts de l’UX (User Experience), vous pouvez atteindre des sommets avec votre site web.

Que ce soit pour créer les contenus, vous accompagner en tant que consultants ou bien vous aiguiller vers les bons prestataires UX, nous sommes capables de répondre à votre besoin rapidement et efficacement.

N’hésitez pas à m’envoyer un mail à valentin@kimota.fr pour que nous discutions de votre projet 😁.

Bonne journée.

Notre diagnostic SEO offert vous attend !

Des infos rapides et actionnables dès maintenant pour gagner rapidement du trafic !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.