Comment faire un audit SEO ? Ce qui est important en 2022

par | Sep 12, 2022 | 0 commentaires

Suivez nous sur les réseaux pour plus d’articles et de conseils

L’audit SEO est souvent la première étape d’une stratégie de visibilité. Pour l’inbound, cet audit est utile car il permet de réorganiser votre site et votre méthode pour atteindre vos objectifs de référencement naturel. 

On divise souvent un audit SEO en 3 parties, qui correspondent aux trois grands piliers du positionnement d’un site web :

  • L’audit sémantique avec l’analyse des contenus et la stratégie de mot-clé 
  • L’audit concurrentiel avec l’analyse des pages de résultats de recherches 
  • L’audit technique pour explorer d’éventuels problèmes techniques qui vous empêche de monter plus haut dans les pages de résultats de Google

Cette phase d’audit est fondamentale pour tous les sites qui souhaitent vraiment utiliser Google comme une porte d’entrée pour de nouveaux visiteurs et clients.

Pourquoi faire un audit SEO de votre site internet ?

Un audit SEO est un des meilleurs moyens de définir une stratégie rentable dans le temps. 

Il y a de nombreux critères qui impactent les positions de votre site internet. Sans un audit complet, il est difficile d’avoir une vision globale de ce que vous allez devoir faire pour améliorer votre site en fonction de ces critères. 

Réaliser un audit SEO, c’est donc ajuster votre site internet pour qu’il réponde aux critères de qualités des moteurs de recherche.

Mais ce ne sont pas les seuls avantages d’un audit SEO :

  • Gagner du temps sur votre stratégie SEO et sa mise en place
  • Économiser votre budget en adoptant une méthode plus précise et concentrée sur quelques pages et mots-clés uniquement
  • Apprendre quels sont les critères de positionnement et comment agir pour améliorer votre site en fonction.

Mais avant de réaliser votre audit SEO, il faut se rapprocher d’une agence pouvant faire un pré-audit seo gratuit de votre site comme KIMOTA ou SEO Monkey.

Il servira à définir les objectifs de votre stratégie SEO, et donc à orienter le travail d’audit pour votre site web.

Comment établir vos objectifs avant l’audit SEO ? 

50% du fait d’atteindre un objectif se joue au moment de le définir. Et pour ça, tout le monde connaît cette méthode qui a déjà fait ses preuves. C’est la fameuse méthode SMART :

Spécifique : l’objectif doit être chiffré pour être le plus précis possible.

Mesurable : vous devez avoir accès à tous les outils d’analyse qui vous permettront de contrôler l’avancement vers votre objectif et choisir l’indicateur clé de performance pour votre objectif (ou KPI)

Atteignable : Quelles sont les étapes qui doivent vous rapprocher de votre objectif ? Ces étapes sont-elles exécutables ?

Réaliste : L’objectif est-il réaliste en termes de moyens et de ressources (humaines, financières, etc…)

Temporel : Avez-vous prévu une deadline pour votre objectif ?

Contrairement à beaucoup de défenseurs de cette méthode, je ne vous conseillerais pas de faire un tableau excel avec le détail de chaque point de cette méthode (parce que ce serait une perte de temps). Il est néanmoins nécessaire de garder en tête la formulation exacte de votre objectif final, ce sera votre boussole au quotidien.

Voici quelques exemples d’objectifs SMART en SEO :

→ Augmenter le trafic lié au mot-clé “tondeuse” de 30% en 4 mois

→ Augmenter le nombre de mots-clés positionnés en première page de Google de 30 en 4 mois

→ Augmenter le CA du trafic organique de 20% d’ici 2 mois

→ Augmenter le nombre de backlinks de 40 en 3 mois

Une fois que votre (ou vos) objectif(s) SEO est défini, on peut rentrer dans le vif du sujet.

Faire un audit SEO de vos contenus

L’audit de contenu va un peu plus loin que la simple relecture ou analyse de positions. Pour qu’il soit efficace, il faut respecter certaines étapes :

1/ Répertorier toutes vos pages dans un fichier grâce à un crawler

2/ Analyser les performances des pages grâce à Google analytics notamment 

3/ Identifier les axes d’amélioration

1/ Répertorier toutes vos pages dans un fichier grâce à un crawler

La première chose à faire est de lister toutes les pages de contenus de votre site web. Pour se faire, on utilise un crawler comme Screaming Frog. 

Cet outil SEO va vous permettre de télécharger toutes vos pages et de les lister dans un fichier Excel, qui sera beaucoup plus facile à manipuler pour vous. Cerise sur le gâteau, il est gratuit pour une analyse de moins de 500 URLs (pages).

Vous pouvez le faire gratuitement en 3 étapes, notées en rouge sur la capture ci-dessus :

1/ Entrez le nom de votre site dans la barre de recherche en haut et cliquez sur “Start”

2/ Cliquez sur exporter

3/ Une fois le nom du fichier modifié, cliquez sur “Save” pour sauvegarder le fichier

Et voici ce que donne le fichier excel de vos pages avec les titres, description et h1 ainsi que le nombre de mots que vous avez rédigé sur chaque page. De quoi accéder rapidement à beaucoup de données qui sont d’une importance capitale dans les critères des moteurs de recherche.

Pour l’analyse de contenu, l’outil que nous utilisons et que nous trouvons le plus efficace, c’est SEAquantum.

SEO quantum est un outil d’analyse sémantique et d’optimisation de contenu. Son outil “crawler sémantique” vous permet l’accès à des informations très intéressantes comme :

  • Les pages qui ont trop peu de contenu 
  • Les pages qui n’ont pas de liens de maillages interne
  • Les balises trop longue ou trop courtes
  • Le score d’optimisation moyen de votre site

C’est un outil payant qui coûte une centaine d’euros / mois mais qui permet d’avoir des indicateurs clairs pour pouvoir suivre votre avancement et vos objectifs.

2/ Analyser les performances UX de vos pages 

La nouvelle version de Google Analytics (GA 4) change la donne au niveau de l’analyse de données. 

Depuis des années nous étions habitués au taux de rebond comme étant un des indicateurs rois de l’UX d’une page, mais la nouvelle version ne nous le donne plus. Ou plutôt, il faut maintenant le “calculer”. Google nous donne un taux d’engagement, et le taux de rebond représente l’inverse du taux d’engagement.

Par exemple, si votre taux d’engagement est de 10%, votre taux de rebond est de 90%.

Et dans le cas de la capture ci-dessous, avec un taux d’engagement de 53% mon site atteint les 47% de taux de rebond. Ce qui n’est pas très étonnant pour un site qui est très tourné vers le blogging et le partage d’information.

Mais il n’y a pas que le taux de rebond à analyser pour avoir un portrait complet de la performance de vos pages. Google Analytics 4 vous donne d’autres metrics intéressantes à analyser :

  • le nombre d’événements par utilisateurs : Sur GA4, il y a plusieurs types d’événements, dont certains sont visibles sur la capture ci-dessous 
  • La durée moyenne d’une session pour chaque page dans le rapport “engagement” puis “pages et écrans”
  • Le nombre de conversions, si tant est que vous en ayez paramétré dans votre compte Google Analytics.

3/ Identifier les axes d’amélioration

Selon les observations que vous allez faire, il faudra ensuite établir un plan d’action pour modifier les pages et améliorer ces metrics. Par exemple:

Le taux de rebond est-il lié au temps de chargement de la page ? 

Le taux de conversion est-il faible car les Call-to-action sont trop peu visibles ou mal placés ? 

Vos articles sont-ils suffisamment divertissant pour encourager la visite de plus de pages de votre site ?

L’étude de vos contenus et des performances de vos pages doit pouvoir répondre à la question suivante : Comment rendre mon contenu plus performant et plus attractif ? 

Mais une autre partie de cette attractivité réside dans le choix des sujets que vous abordez, et donc dans le choix des mots-clés que vous visez.

Organiser une étude sémantique pour votre stratégie de mot-clé

L’audit sémantique en SEO, c’est comme faire une étude de marché pour savoir à où votre cible vous attend le plus. 

Trouver les mots-clés avec le plus fort potentiel n’est pas toujours une mince affaire. Mais comme souvent, les méthodes les plus simples peuvent vous permettre de trouver les meilleures opportunités de mot-clé.

Utiliser la search console

Le premier outil à utiliser est un outil gratuit fourni par Google. Il s’agit de la google search Console et c’est un des outils SEO les plus efficaces pour savoir sur quoi vous positionner.

Là encore vous allez pouvoir exporter tous les mots-clés sur lesquels vous vous positionnez, et toutes les pages qui remontent dans les résultats de recherche en suivant ce simple processus.

1/ Connectez-vous à votre search console et allez dans la partie “performances”.

N’oubliez pas de cocher la case “position moyenne” pour télécharger un tableau suffisamment complet.

2/ Cliquer sur “pages” dans l’onglet sous le graphique, puis sur “exporter”

Vous obtenez un fichier avec vos requêtes les plus cliquées et affichées, ainsi que les pages correspondantes. 

Il ne vous reste plus qu’à lister les pages qui ont beaucoup d’impressions et peu de clic et à les ajouter sur votre calendrier d’optimisation de page. Ce sont elles qui ont le meilleur potentiel. 

Pourquoi ? 

Car si vos résultats s’affichent, c’est que votre page a un bon potentiel SEO, il ne manque plus qu’une petite remontée pour voir le nombre de clics augmenter à leur tour. 

Utiliser SEMrush

Avec un peu plus de budget, vous pouvez également utiliser SEMrush pour trouver de nouveaux mots-clés. Vous allez également découvrir ceux sur lesquels vous remontez et le nombre de fois qu’ils sont tapés tous les mois. 

Cette dernière information est cruciale pour être sûr de choisir un mot-clé qui “vaut la peine” que vous travailliez sur votre site pendant des mois. 

Par exemple, cet article divertissant et instructif que vous êtes en train de lire, je l’ai fait pour deux raisons : 

  • Vous faire comprendre que vous pouvez faire un audit quasiment gratuitement si vous y mettez le temps. 
  • Aller augmenter mon classement sur le mot-clé “audit SEO”, qui est un mot-clé tapé 1900 fois par mois. 

SEMrush est parfait pour trouver des mots-clés qui sont à la fois beaucoup tapés, et qui ont une concurrence faible.

Voici un exemple avec l’analyse du site kimota.fr :

1/ Dans la partie “Recherche organique”, je tape le nom de domaine de mon site internet, puis je clique sur Recherche.

2/ Une fois la recherche terminée, on clique sur la partie “positions” au-dessus des graphiques. Vous êtes sur la liste des mots-clés sur lesquels votre site apparaît.

3/ On trie les mots-clés en fonction du score de concurrence en cliquant en haut de la colonne “KD %”

Et j’ai accès à quelques mots-clés intéressants et peu concurrentiels pour débuter ma stratégie de référencement, comme par exemple : 

  • Analyse de marché seo : 140 recherches mensuelles
  • Benchmark seo : 210 recherches mensuelles.
  • acquisition de trafic : 140 recherches mensuelles
  • Agence de référencement Rennes / référencement naturel Rennes : 120 recherches mensuelles.

En à peu près 30 secondes SEMrush nous donne donc des infos très intéressantes pour avoir un point de départ des optimisations de contenus à faire. 

Le conseil KIMOTA : Commencer léger en choisissant vite des mots-clés avec cette méthode permet de donner un coup d’envoi à votre stratégie. Cela va vous aider à ne pas appréhender la suite des événements.

Auditer vos performances SEO off-site

L’audit SEO off-site vise à répondre à une seule question : votre site a-t-il un capital confiance suffisant pour que Google veuille le faire remonter ?

En off-site, on mesure plusieurs KPIs primordiaux :

  • Le nombre de domaines référents,
  • Le nombre de backlinks 
  • La qualité des domaines référents, souvent symbolisée par le Trust flow (majestic SEO), le DA (ahrefs) ou l’Authority Score (Semrush).

Pour analyser ces performances, je recommandes deux outils en particulier :

  • Ahrefs, qui permet d’avoir une vision sur tous les backlinks et le Domain Authority (DA).
  • SEObserver, qui vous permet d’avoir une vision sur le TF et CF.

Comment réaliser un audit SEO technique rapidement ?

L’audit SEO technique est la clé d’une bonne stratégie SEO. Car qu’importe à quel point vos contenus sont bons, si vos pages sont lentes et que votre site ne s’indexe pas, vous n’augmenterez pas votre classement. 

Pour un audit SEO rapide et efficace, on vous conseille de vous attarder sur 3 metrics. Ces 3 metrics sont au cœur de l’algorithme de Google et vous permettent d’optimiser rapidement votre site, avec le moins d’efforts possible. 

Ces trois KPIs sont les suivants :

  • Le temps de chargement de vos pages
  • Les données structurées de vos pages
  • Les codes de réponses de vos pages 

Le temps de chargement de vos pages

Dans 80% des cas, les sites les plus volumineux le sont à cause d’une mauvaise optimisation des images. C’est donc par là qu’il faut commencer. Pour se faire, nous vous conseillons l’utilisation de deux outils gratuits (💪😁). 

Le premier, c’est Tinypng, un outil très facile d’utilisation qui permet de compresser vos images très rapidement et simplement. 

Le deuxième, c’est le plugin WP rocket. Grâce à Imagify, vous allez pouvoir optimiser le poids ainsi que le chargement de vos images. 

Ces deux outils sont d’une simplicité déconcertante et permettent un vrai gain SEO, mais aussi une amélioration de l’expérience utilisateurs. 

Mais les images ne sont pas le seul problème que vous allez rencontrer sur votre site internet. 

Les plus gros fichiers, après les images, sont les fichiers de code. Et pour ça, WP Rocket peut également vous aider.

L’outil vous permet de rendre vos fichiers volumineux plus léger et d’optimiser le chargement pour éviter l’effet ‘goulot d’étranglement” au chargement de votre page. En effet, sans optimisation particulière, tous ces fichiers vont commencer à charger en même temps, cela demande plus d’effort à votre hébergeur, et donc augmente le temps de chargement de vos pages.

Les données structurées de vos pages

Les “rich snippet” (pour “résultats enrichis”) s’affichent sur les pages de résultats de recherches de Google. Leur utilité est multiple : prendre plus de place sur les SERPs, apporter des éléments de réassurance aux internautes, augmenter le nombre d’informations accessibles dès les résultats de recherche… C’est un des quick win SEO à ne surtout pas manquer.

Sur l’image ci-dessous, on peut voir un exemple de plusieurs types de résultats enrichis.

Ici, Decathlon à ajouter les données suivantes :

  • Prix mini 
  • Prix maxi
  • Nombre d’avis
  • Note globale

Le principal avantage des données structurées, c’est la rapidité de paramétrage. He oui, Google nous donne gratuitement accès aux seuls outils dont vous aurez besoin pour mettre en place cette stratégie rapidement.

Premièrement, vous allez utiliser l’outil d’aide au balisage de Google. C’est un processus en 3 étapes. 

1. Choisissez le type de page et entrez la page que vous souhaitez optimiser

2. Utiliser l’outil pour surligner et sélectionner le type de données structurées.

3. Utiliser le code HTML pour l’insérer dans votre page, dans la section “head”

Enfin, on vérifie que la donnée structurée est bien ajouter en utilisant l’outil de test de Google 

Les codes de réponses de vos pages 

Ça vous est déjà arrivé de parcourir un site internet et de tomber sur une page 404 ? Mais si, cette page qui vous tombe dessus après avoir cliqué sur un lien. 

Le code 404 signifie qu’une page est introuvable. Cela peut être parce que l’URL à été mal orthographié, cela signifie aussi qu’un lien peut pointer vers une page qui n’existe plus. 

Grâce au screaming frog, vous pouvez savoir quelles sont ces pages 404. Vous pourrez ensuite corriger ces pages 404 avec des redirections 301. 

Les redirections 301 permettent d’indiquer à Google que ce qu’il trouvait à un endroit est maintenant dans un autre. 

Par exemple : 

Ma page https://www.kimota.fr/offre-accomgnement n’existe plus

Il faut la rediriger vers ma page https://kimota.fr/referencement-naturel/offres-accompagnement/ pour que cela fonctionne à nouveau

Pour découvrir toutes ces pages, il vous suffit d’aller dans la partie “Response code” et de prendre en note les URLs que vous y voyez. 

Dans mon cas, seulement 3 pages internes nécessitent une intervention. 

Vous avez besoin d’aide pour votre audit SEO ? 

Le meilleur moyen de réaliser un audit SEO complet et rapide, c’est encore de faire confiance à une agence ou un freelance pour vous aider. 

Chez KIMOTA, on vous propose de commencer par un diagnostic offert afin de découvrir les permières opportunités qu’il faudra mettre en place dans votre nouvelle stratégie SEO.

Alors n’hésitez pas à nous contacter 🚀

Notre diagnostic SEO offert vous attend !

Des infos rapides et actionnables dès maintenant pour gagner rapidement du trafic !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.