Comment installer et utiliser Google Analytics 4 (les bases pour 2023) ?

par | Nov 21, 2022 | 0 commentaires

Suivez nous sur les réseaux pour plus d’articles et de conseils

Depuis quelques mois, on connaît la date de la fin d’universal analytics et du début de GA 4. 

Enfin, du début de l’obligation d’utiliser GA 4 (Google Analytics 4) pour toutes les entreprises françaises.

Plus précisément le 23 juillet 2023,  Universal Analytics cessera de mettre à jour les données de votre analytics, mieux vaut être préparé.

C’est simple, Universal Analytics, la version la plus massivement utilisée, ne respecte plus les conditions du RGPD. C’est donc non seulement légalement mais commercialement important de faire le switch dès maintenant.

Pourquoi faut-il changer d’analytics le plus vite possible ?

C’est une question qui se pose souvent. La réponse est assez simple :

Plus vous passez rapidement à GA 4, plus vous pourrez rapidement avoir du recul sur vos données. 

Car oui, pas mal de choses changent avec cette nouvelle version de l’analytics de Google.

Entre autres, les données partagées peuvent être différentes et donc compliquer la comparaison entre les deux versions de votre analytics. 

C’est important, dans ces conditions, de changer d’outil d’analyse le plus rapidement possible. 

Analyser la performance de vos pages

L’analyse des performances de vos pages est l’essence même d’analytics. 

Mais ce qui vous indique vraiment si vos actions sont efficaces ou non, ce sont les tendances de votre trafic et de vos KPIs. 

Vous voulez savoir si vous attirez plus de trafic grâce à Google, convertissez plus souvent, ou même si votre trafic reste plus longtemps sur votre site web que le mois dernier ? 

Difficile à dire si vous n’avez pas branché votre analytics dès le mois dernier. 

Pour avoir de l’antériorité dans les données et comparer ce qui est comparable, passez à GA4 dès maintenant. 

C’est notamment primordial pour suivre les performances SEO de votre site web. Ainsi, vous pouvez prendre des décision pour améliorer le référencement naturel. Pour se faire, vous pouvez par exemple analyser les pages qui vous donne la meilleur acquisition de trafic depuis Google.

C’est également l’occasion de trouver les contenus ayant besoin d’être optimisés car ils n’ont pas suffisamment de visites et de pages vues. Apprenez en plus en cliquant ici.

Quelles sont les différences avec Universal Analytics ?

Google analytics à dû changer la manière dont les données sont récoltées et présentées pour pouvoir offrir une expérience respectueuse des données de chacun.

La notion d’ID disparaît au profit de méthodes d’identification plus anonymes.

Le machine learning (la nouvelle mode) est aussi au cœur de cette nouvelle version, notamment avec une approche prédictive de la data.

Un système basé sur les évènements

Google analytics 4 est basé sur la synthèse des événements qui jalonnent le parcours de vos utilisateurs. 

Ce que ça veut dire, c’est qu’il n’est plus possible de suivre un utilisateur en particulier au cours de son périple. 

Au lieu de ça, Google Analytics 4 donne une vision unifiée des événements.

Cela créer des lacunes que Google entend combler avec le fameux machine learning et les données prédictives. 

La plateforme vous donne accès à des évènements pré-programmés, mais il est aussi possible d‘en ajouter.

Pour savoir comment créer des événements objectifs, rendez-vous dans la dernière partie de cet article.

Moins de spams

Sans rentrer dans les détails, GA4 bloque mieux les spams que Universal Analytics. 

Techniquement, l’identifiant (ou ID) n’existant plus, il est beaucoup plus difficile de simuler le fait d’être un internaute qu’auparavant. 

Cela, en soit, améliore la qualité des données.

Des rapports moins personnalisables

Même si vous pourrez toujours filtrer vos données, ce ne sera plus aussi précis qu’avant.

Si vous aviez l’habitude de créer des rapports personnalisés sur Universal Analytics, il va falloir tout réapprendre.

L’alternative la plus simple est d’utiliser Data Studio pour exporter vos données et les présenter de manière plus agréable et en phase avec vos habitudes.

RGPD compliant : vous devrez vous y faire

Parmi les points qui ont amené la CNIL à révoquer l’ancienne version de Google Analytics, il y a l’utilisation des Cookies. 

Ce sont des petits fichiers de textes installés temporairement sur votre ordinateur et qui permettent à un site de voir ce que vous y faites.

C’est un peu l’empreinte numérique de votre navigation.

C’est ce point qui est effacé pour que l’outil devienne RGPD compliant (adapté aux règles de protection des données personnelles).

Connecter votre Google analytics 4 à votre site web

Pour connecter un compte Google Analytics à votre site Web, Google vous propose 2 méthodes :

  • Utiliser un ID de suivi à renseigner directement dans un plugin google analytics. Cette solution n’est possible que quand vous utilisez un CMS.

Pour se faire : “Administration” > “propriété” > “flux de donnée” > “Créer un flux de donnée” > “ID de mesure” (il commence par un G)

  • Ajoutez le code de suivi aux différentes sections head de vos pages.

Pour en savoir plus, cliquez sur cette vidéo.

Paramétrer un nouvel objectif de conversion dans Google analytics 4

Suivre des metrics comme le taux de conversion et le nombre de conversion vous permet de prendre des décisions utiles pour votre site.

Pour bien comprendre ce que vous devez faire, cliquez et visionnez cette courte vidéo.

Vous avez maintenant les bases de Google Analytics 4 et suffisamment de connaissance pour récolter des données précises.

Pour aller plus loin, visiter les contenu de Google pour avoir plus d’informations en cliquant ici.

Notre diagnostic SEO offert vous attend !

Des infos rapides et actionnables dès maintenant pour gagner rapidement du trafic !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.