12 conseils pour rédiger et optimiser des articles SEO performants en 2022

par | Juin 11, 2022 | 0 commentaires

Suivez nous sur les réseaux pour plus d’articles et de conseils

Rédiger un article SEO n’est pas un art, c’est une méthode. Il faut mettre en place un processus qui permet non seulement de remplir tous les critères de qualité de Google. Il faut également penser aux utilisateurs et rédiger des articles qui soient faciles à lire. 

Les blogs sont de plus en plus populaires, pour de mauvaises raisons parfois. Les sur-optimisations à outrance et rédacteur un peu trop porté sur l’algorithme ont vite fait de créer une scission dans le métier de rédacteur. 

On parle maintenant de rédacteur SEO ou de copywriter ou encore de journaliste SEO. Pourtant, l’idéal pour Google est la fusion de ces trois mondes. La question qui se pose alors est :

Comment faire pour maintenir qualité et cadence en même temps ? 

La réponse est assez claire : il faut un processus étape par étape qui permet d’industrialiser la production de contenu. 

Avant toute chose, vous pouvez d’ores et déjà télécharger la checklist SEO 2022 de KIMOTA pour ne plus jamais être pris au dépourvu ou manquer de rigueur SEO dans vos rédactions 😁

Pourquoi écrire des articles SEO ? 

Les articles SEO servent à faire remonter votre site web dans les résultats de recherches de Google en augmentant la dose d’expertise que vous partagez. Une vraie stratégie de contenu SEO a donc l’avantage de vous aider à acquérir du trafic constant et gratuit.

Écrire des articles SEO a de nombreux avantages. Il faut d’abord comprendre que ces articles doivent s’inscrire dans une stratégie d’acquisition de trafic plus globale. 

Le plus raisonnable étant de ne pas mettre tous ces œufs dans le même panier, il est dangereux de tout miser sur un seul levier quoi qu’il arrive.

Les avantages de la rédaction SEO sont multiples :

  • Générer du trafic qualifié et constant
  • Augmenter votre score de confiance auprès de google
  • Proposer des contenus réguliers à votre audience
  • Nourrir vos réseaux avec des contenus qualitatifs
  • Générer du repurposing

La réaffectation (ou repurposing), est une méthode qui permet de tirer le meilleur de chaque contenu pour les utiliser sur différents canaux d’acquisition de trafic. Par exemple, utiliser un article de blog pour faire un post sur les réseaux sociaux, ou une newsletter. 

Cela facilite et fluidifie votre stratégie de contenu et d’inbound marketing.

Quelles sont les étapes de rédaction d’un article SEO ?

#1 Choisir un mot-clé pour votre article SEO

En référencement naturel, tout part de là. Pas de mot-clé = pas de trafic = pas de conversion = pas de retour sur investissement. 

La première chose à faire ? Chercher le mot-clé parfait pour votre rédaction. 

Pour être rapide et efficace, vous allez devoir utiliser un outil SEO qui vous indique le volume de recherche et la difficulté du mot)clé que vous visez. 

Avec Semrush ou Ahrefs, vous allez retrouver énormément d’infos qui vont vous aider à choisir. 

L’article que vous lisez est prévu pour se positionner sur le mot-clé “article SEO”. Car si cette recherche me donne une requête tapée par les internautes, j’y vois surtout une opportunité de répondre à un besoin. L’étude sémantique SEO est une étude de marché online si on veut.

L’avantage de SEMrush, à ce stade, c’est que l’outil vous donne des variations du mot-clé principal. En bas à droite de la capture, vous allez donc trouver les mots-clés de longue traîne de la requête principal “article SEO”. 

Les mots-clés et expressions, dites, de “longue-traîne” sont intéressantes pour trois raisons :

  • Il y a moins de concurrence que sur les mots-clés principaux et plus génériques.
  • Il n’y a pas besoin de faire autant d’articles qu’il n’y a de mots-clés de longue traîne. On peut les intégrer à l’article SEO principal.
  • Le positionnement est plus rapide et les résultats sur l’acquisition de trafic organique également.

Le choix de ce mot-clé va influencer toutes les actions et conseils SEO que vous allez devoir appliquer dans votre article alors n’hésitez pas à passer du temps sur la recherche. 

#2 Élargir le champ sémantique grâce à Google

Pour réussir la rédaction de votre article, il faut qu’il soit intéressant et instructif. Et pour ça, quoi de mieux que de récupérer les questions des internautes ?

Ça vous aidera à ajouter des informations pertinentes à vos articles SEO pour répondre à la question de manière plus complète. C’est cette réponse complète que Google et vos visiteurs vont considérer comme étant qualitative. C’est donc la condition sine qua none au gain de position dans Google et les autres moteurs de recherche. 

Vous pouvez utiliser les People Also Ask de Google pour découvrir les questions fréquemment posées par les internautes.

PAA pour le mot-clé “seo”

Les PAA (People Also Ask) de Google sur le sujet des articles SEO sont intéressantes pour étoffer le contenu. Par exemple, je peut ajouter deux parties à cette article qui seraient :

  • Pourquoi écrire des articles SEO ? 
  • Quelles sont les étapes d’une rédaction d’article SEO ? 
  • C’est quoi un article SEO ?

Rien qu’avec ces trois questions, je peux facilement rédiger 300 à 500 mots supplémentaires et étoffer mon contenu de manière pertinente et ciblée.

#3 Élargir le champ sémantique grâce à vos équipes

Vos collaborateurs, confrères, votre propre expérience et votre entourage sont des sources intarissables de questions sur votre secteur d’activité. 

Vos collaborateurs :

  • Quelles sont les questions que vos clients posent le plus ?
  • Quelles sont les problématiques de base de vos clients ? 

Vos confrères :

  • Les questions qu’ils se posaient en commençant ? 
  • Les questions posées par leurs clients ?

Vous :

  • Qu’auriez-vous aimé savoir avant de commencer dans votre secteur ? 
  • Quelles sont les plus grosses erreurs que vous avez faites ? 
  • Comment expliquez-vous votre métier à vos nouvelles recrues ?

Répondre à ces questions, c’est être sûr que vous allez créer des contenus qui répondent vraiment à votre cible. 

Pour rédiger un article SEO, ces questions sont indispensables. Mais ce n’est pas tout, les réponses qu’apportent les différentes parties prenantes pourront servir à créer de bien des manières dans votre stratégie marketing (ciblage, d’audience, message publicitaire, contenus vidéos, pages de vente, articles de blog …).

#4 Élargir le champ sémantique en s’inspirant de vos concurrents sur Google 

Vos concurrents vont également beaucoup vous aider à trouver des idées d’articles seo et de mots-clés intéressants à travailler.

C’est pourquoi un audit sémantique est très important dans un processus de création d’article SEO. 

Pour aller un peu plus vite et un peu moins loin qu’une étude sémantique complète, on commence par taper une recherche dans google. 

Exemple :

Vous inventez un produit révolutionnaire pour nettoyer les sols et vous cherchez à trouver des idées d’articles chez la concurrence. 

Tapez : +”blog” +”nettoyer” +”sol” et observez les résultats

Il n’y a plus qu’à identifier les articles seo qui vous plaisent et surtout, ceux que vous pouvez surclasser en termes de qualité de réponse. 

On appelle cette technique : “Affiner les résultats de recherche”. C’est très largement utilisé par la communauté SEO, mais pas vraiment de la manière que je viens de détailler. 

#5 Trouver un angle différenciant pour votre article

Un article SEO n’est qu’une coquille. Trouver un angle et un ton est le plus important pour vous démarquez de la concurrence. 

Pour sortir du lot, il est nécessaire d’apporter une véritable plus value grâce au contenu que vous proposez. Évidemment ça passe par la qualité de votre réponse, mais ça passe aussi par le plaisir et le divertissement que ressentiront les lecteurs. 

Dans le point précédent, j’insistais sur le point de ne pas se lancer dans la rédaction d’un article sans que vous soyez sûrs de faire mieux que la concurrence. 

Un seule question à laquelle il faut apporter une réponse :

Que manque-t-il dans les autres contenus ? 

Pour cet article, j’ai choisi deux messages qui ne sont pas beaucoup véhiculés sur internet :

  • Rédiger un article n’est pas un art.
  • Beaucoup de réponses sont déjà dans votre équipe et votre entourage.

Après si vous avez bien suivi le point 3, c’est plus facile pour trouver des angles intéressants 🚀.

#6 Définir une structure claire pour l’article 

La structure, c’est le plus important pour votre article. Pourquoi ?

  • Les visiteurs liront les titres et les éléments de structure généraux.
  • Vous aidez les robots de Google à bien comprendre le thème de chaque parties et sous-parties.

Commencez donc par rédiger vos titres. C’est d’autant plus important que d’avoir la trame globale vous permettra de rédiger plus vite quand vous passerez à la rédaction des paragraphes. 

#7 Définir la longueur de votre article

C’est une des questions qu’on nous pose le plus : “Combien de mots je dois rédiger ?”

La plupart du temps on répond “ça dépend”. Mais aujourd’hui je vais vous donner un chiffre précis pour commencer vos rédactions. 

Il faut savoir que ça peut être assez long pour un article selon la première page. L’idée n’est donc pas de mettre trop d’efforts sans perspectives de résultats. 

Commencez par rédiger 1250 mots et publiez rapidement pour voir si votre article se positionne sur votre mot-clé cible.

On se retrouve ensuite au point 12 😉.

#8 Ajouter des Scroll-stopper 

Les articles de blog ne sont plus “lus” depuis longtemps. Les visiteurs changent rapidement votre contenu pour en tirer les informations principales le plus rapidement possible. 

Si vous n’aidez pas vos visiteurs à trouver ces informations rapidement, ils partiront de votre site web. C’est donc important de prendre en compte cette notion de “Scroll-stop” (ou arrêt de défilement). 

Il y a 3 types de scroll-stoppers :

  • Les titres : lorsqu’ils sont impactant, ils encouragent la lecture du paragraphe qui va avec.
  • Les images : surtout lorsque ce sont des infographies ou des données chiffrées.
  • Les listes : car les listes sont un signe de condensé d’information. 

La preuve c’est que vous venez de vous arrêter sur cette liste 💪

#9 Faire du maillage interne avec vos articles SEO

Les liens internes sont un moyen extrêmement puissant de créer de la puissance SEO. Dans certains cas, le maillage interne se substitue même au netlinking (maillage externe).

Pour réussir une stratégie de contenu grâce à un blog, il est nécessaire de faire comprendre à Google et aux internautes que vos réponses sont les plus exhaustives concernant un sujet donné. 

On préconise, en général, des structures en silo car c’est ce qu’il y a de mieux pour Google et les internautes. Les avantages sont multiples :

  • Développement d’une expertise sur votre sujet.
  • Navigation des robots de Google facilité. 
  • La navigation des internautes est facilitée.
  • Augmentation du taux de conversion de vos visiteurs.

#10 Soigner les balises importantes pour votre article SEO

Les balises et métas sont le squelette SEO d’un article. Même si beaucoup d’experts SEO vous diront que c’est important de les optimiser, ce n’est qu’en partie vrai. 

La meta description n’a pas d’impact SEO, mais un impact sur le taux de clic dans les résultats de recherche.

Le taux de clic est, quant à lui, bel et bien un critère SEO. Pour résumer, la description a un impact indirect sur le SEO. Il est important de la soigner pour augmenter les clics et les visites de votre site. Utiliser ces conseils pour créer un méta description efficace :

  • Utilisez le mot-clé principal dans votre description, comme ça ils seront en gras dans les résultats de recherche
  • Mettez en avant le bénéfice de la lecture de votre article SEO. Ce qu’on y apprend, les astuces qu’on y trouve, les outils qu’on découvre….
  • Un élément de réassurance est important pour prouver que vous êtes le meilleur site pour répondre à la question posée.

Les balises Hn sont les titres hiérarchiques de votre article seo. Ce sont les infos importantes pour Google et des éléments de navigation indispensables à la rétention de votre trafic SEO. Pour les optimiser :

  • Mot-clé cible en début de balise H1
  • Mot-clé secondaires dans les H2 
  • Tourner un maximum de titres sous la forme de questions pour encourager les lecteurs à découvrir la réponse en lisant l’article. 

La balise Title est le titre de votre résultat dans les recherches de Google. Cette balise, contrairement à la meta description, a un impact seo indéniable.

Il faut, dans l’idéal, écrire un titre qui sera complété par le h1 une fois que l’internaute cliquera dessus.

#11 Bien construire l’URL de votre article

L’URL, l’adresse de votre page, est le seul élément qui reste inchangeable, sauf si vous créez une nouvelle page par la suite. 

De ce fait, il faut la choisir judicieusement. Il convient d’intégrer le mot-clé principal et la thématique de l’article de manière assez succincte. 

#12 Mesurer et optimiser vos performances

Un fois que vous aurez rédigé et publié votre article, il vous restera le plus important à faire dans votre processus de création de contenu : Suivre les positions et optimiser les articles SEO à fort potentiel. 

Il faut trouver le bon outil SEO pour mesurer les performances de vos pages. Vous pourrez ainsi découvrir les mots-clés et requêtes sur lesquelles vos articles se positionnent. 

Ensuite, vous pourrez utiliser ces données pour deux types d’optimisations :

  • Sur le mot-clé principal en retravaillant la structure globale de l’article
  • Les mots-clés secondaire en travaillant certaines parties avec plus de précisions. 

L’objectif est d’idéalement positionner plusieurs mots-clés par page pour maximiser les retour sur investissement de votre rédaction SEO.

Notre diagnostic SEO offert vous attend !

Des infos rapides et actionnables dès maintenant pour gagner rapidement du trafic !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.